Projets


« Music-Hall ! »

L’Orchestre d’Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges se lance dans la comédie musicale ! Inspiré du film « Moulin Rouge », ce concert-spectacle vous emportera à Paris, début 1900, à l’apogée de la Belle-époque.

« La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour. »

Danses endiablées, redingotes et haut-de-forme nous plongent dans une atmosphère électrique et sensuelle, où la morale disparaît au profit du plaisir. Tous admirent Satine qui s’élance de la scène à la salle, désirable et séductrice. Seul Christian, écrivain de bohème et ami de Toulouse-Lautrec, arrive à faire fléchir le coeur de la sublime danseuse. Leur passion sera contrariée par par le Duc, financeur du Moulin-Rouge, aveuglé par son amour pour Satine, atteinte de tuberculose. C’est le début d’une course contre la montre, dont l’issue ne peut-être que fatale.

L'Orchestre d'Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges accompagne Marie Glorieux et Benoît Cauden

avec Sébastien Lambotin, Jean-Pierre Maurice, Sébastien Sobolewski et David Obeltz, professeur de chant au Conservatoire Olivier-Douchain

Mise-en-scène : Nicolas Soulié

Violon Solo : Véronique Vallée, professeur de violon et directrice du Conservatoire Olivier-Douchain

Orchestre d'Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges

Direction musicale : David Hurpeau


« Éclats de cuivres »

A l'approche des fêtes de fin d'année, l'Orchestre d'Harmonie vous propose un moment musical chaleureux et familial. Ce concert vous permettra, le temps d'une soirée, de vous évader avec un programme festif, grâce à la présence des talentueux musiciens du Stan Brass Quintet.

Au programme, un répertoire parcourant différentes esthétiques sonores venant des amériques. Du jazz, bien sur, à l’honneur dans le répertoire du Stan Brass Quintet, puis de la musique d’inspiration mexicaine, avec , et enfin de la musique sud-américaine, avec notamment la Danzon de Marquez. Ce concert sera aussi l’occasion pour l’Orchestre d’Harmonie de Saint-Dié de rejouer la partition créé pour spécialement pour lui : Mundus Novus de Otto M. Schwarz ! Lors de cette soirée, exotisme, énergie et émotions seront garantis !

Stan Brass Quintet

Patrice Lerech & Sébastien Schléret, trompette

Franck Leroy, cor, Geoffroy Maire, trombone & Thierry Jacquel, tuba

Orchestre d'Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges

Direction : David Hurpeau

« Histoires d'Airs... »

Après les territoires imaginés, les contes & légendes, l'Orchestre d'Harmonie vous propose pour ses concerts de Printemps plusieurs histoires musicales.

Bert Appermont s'inspire du roman de l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson pour composer une fresque musicale en quatre mouvements qui peignent et racontent avec majesté, vivacité, et espièglerie l'histoire de L'île au trésor.

Jérôme Naulais est tout d'abord un tromboniste d'exception, jouant dans de prestigieux ensembles tels que l'Ensemble Intercontemporain. Il dirige également l'Orchestre d'Harmonie de Bonneuil-sur-Marne, et compose une musique énergique, pétillante, et entraînante, à l'image de sa pièce Histoire d'Airs que vous pourrez entendre lors de ces concerts.

Pour poursuivre dans cette thématique, l'Orchestre d'Harmonie interprétera un morceau d'un compositeur qu'il affectionne particulièrement : Otto M. Schwarz. S'inspirant du roman de Jules Verne, Le Tour du monde en 80 jours nous fera voyager tout autour du globe en compagnie de Philéas Fogg et de son fidèle Jean Passepartout.

L'Orchestre d'Harmonie de Saint-Dié a spécialement commandé une oeuvre à Marinu Leccia, jeune compositeur et chef d'orchestre corse, pour son prochain voyage à Zakopane, en Pologne. Vous aurez donc l'exclusivité d'entendre la première exécution de cette oeuvre, sous la baguette de son compositeur !

Orchestre d'Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges

Direction : Marinu Leccia & David Hurpeau

« Il était une fois... »

A l'approche des fêtes de fin d'année, l'Orchestre d'Harmonie vous propose un moment musical chaleureux et familial. Ce concert vous permettra, le temps d'une soirée, de vous évader dans un monde d'histoires, de contes & de légendes.

Un lapin blanc avec une montre à gousset, une méchante reine de coeur, un Chapelier fou… Ces quelques personnages vous ont-ils permis de reconnaître l'univers fantastique et fantasque d'Alice au pays des merveilles ? Le roman de Lewis Caroll, écrit en 1865, est devenu rapidement un best-seller. L'Orchestre d'Harmonie interprétera quelques chansons originales et jazzy de Sammy Faim qui ont accompagné l'adaptation en dessin animé de Walt Disney en 1951.

Vous pourrez également entendre la somptueuse musique d'un dessin animé connu de tous où l'humour et le merveilleux se conjugent à de véritables éléments de tragédie : l'histoire du courageux Simba, livré à lui-même dès son plus jeune âge. « Grandir » ne sera pas chose facile pour notre petit lionceau, car c'est seulement après avoir évité de nombreuses embûches que Simba pourra devenir le Roi Lion aimé et respecté de tous...

Qui n'a jamais rêvé d'une super nounou chantant « Supercalifragilisticexpialidocious », rangeant les chambres avec le seul pouvoir d'une chanson, sortant de son sac une quantité d'objets, montant les escaliers sur la rampe, se déplaçant dans l'air avec son parapluie… La musique prend une place primordiale dans le film de Robert Stevenson sorti en 1964 : c'est donc avec énergie et complicité que vous pourrez replonger dans ce film qui a bercé de nombreuses enfances…

Bref, de la musique qui enchantera les petits comme les grands !

Orchestre d'Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges

Direction : David Hurpeau



« Les territoires de l'imaginaire »


Tout mélomane va trouver une belle résonance dans le thème proposé par le FIG cette année. En effet, la musique est toujours liée à son territoire ; tout d'abord par son contexte social, économique, puis bien au-delà car la terre et son histoire font partie de l'expression culturelle d'une population. Cherchant ainsi à retranscrire la fameuse épopée médiévale, Philip Sparke s'est inspiré des terres du Roi Arthur et de sa légende dans The Camelot Chronicles.

Les compositeurs, de tous temps, toutes époques, cherchent à imaginer des territoires musicaux. Ainsi, intéressés par les couleurs de la musique des pays de l'Est, James Curnow et Alfred Reed, deux américains, ont composé les Danses Slaves et les Danses Arméniennes.

La musique nous permet d'imaginer de nouveaux mondes, des univers merveilleux ou fantastiques. Tandis que Robert Bucley dessine une procession de personnages colorés, avec des sorciers et sorcières, des jongleurs, des magiciens et des ménestrels, des gargouilles et des lutins, Johann de Meij illustre musicalement « les Terres du Milieu », en évoquant le mythe de Frodon et sa lutte avec le Seigneur des Anneaux.